Qui sont ces mal aimés pourtant fort utiles ? Réponse avec Manon du Lab Mobile !

12 juillet 2020 · 0 commentaire

Les Colos écolo se poursuivent dans Bayam ! Cette semaine, Manon Couzy du Lab Mobile a choisi de nous parler des « mal aimés » dans la Minute écolo. En quoi ces animaux ou plantes à l’apparence parfois répugnante sont-ils pourtant utiles ou bénéfiques ? Comment inciter les enfants à dépasser leurs aprioris ?

Pourquoi souhaitez-vous parler aux enfants des « mal aimés »  dans la Minute écolo ? 

Nous avons choisi ce thème pour faire comprendre aux enfants que même si un animal (ou une plante) peut sembler hostile ou répugnant, il a souvent, en réalité, de nombreux effets positifs sur l’environnement, son écosystème… ou bien même sur nous, comme par exemple les chauves-souris !

Cette thématique leur permet donc de dépasser certains des aprioris qu’ils peuvent avoir sur ces créatures mal-aimées, mais aussi de mieux comprendre leur environnement, la nature et le monde qui les entoure.

Quels sont les animaux et plantes que vous allez présenter pendant la semaine et pourquoi les avoir choisis ?

Les chauves-souris : elles jouent un grand rôle dans l’écosystème. C’est d’ailleurs d’actualité car, l’été, la chauve-souris se nourrit de moustiques. Malgré son apparence repoussante elle est en fait complètement inoffensive et ne sort que la nuit !

Les orties : la plupart des gens ne savent pas que l’ortie est en fait un super aliment qui pique seulement pour se défendre des prédateurs qui voudraient s’en prendre à elle. Ses piquants sont en fait un moyen d’autodéfense contre les prédateurs.

Les larves : derrière chaque insecte, qu’il soit mignon ou pas, se cache une larve. C’est un stade par lequel passent tous les insectes, ou presque, afin d’atteindre leur forme finale, telle que par exemple la coccinelle ou encore la libellule. C’est pour faire comprendre à l’enfant que la larve n’est pas seulement répugnante, mais bien nécessaire pour voir et contempler les coccinelles qu’on aime tant.

Les vers de terre : les célèbres vers de terre sont bien souvent martyrisés par les enfants en raison du mythe populaire qui dit que lorsque on coupe un ver de terre en deux celui-ci survit. Le ver de terre joue un rôle capital dans l’écosystème et peut même être considéré comme le meilleur jardinier du monde.

Comment faire découvrir ces mal aimés aux enfants ? 

En éveillant leur curiosité vis-à-vis de ces créatures ! Il faut passer la barrière des aprioris. En répondant à leurs questions sur ces petites bêtes ou plantes pas toujours sympathiques aux premiers abords, ils comprendront qu’elles sont en fait complètement inoffensives, voire même bénéfiques aux êtres humains.

Par exemple, la larve de coccinelle, qui est apparemment répugnante, laisse place à une jolie coccinelle appréciée de tous, et que les enfants n’ont aucun mal à prendre dans leurs mains.

Quel sera l’atelier écolo live de la semaine sur ce thème ?

Vendredi 17 juillet, à 17h, je vous montrerai comment créer un hôtel à insectes de trois chambres en recyclant des boîtes de conserves. Chaque chambre sera réalisée avec un matériau différent et destinée à un insecte en particulier.

Voir le programme de la semaine 2

 

Propos recueillis par Simon Leitao


Cet été, retrouvez gratuitement du lundi au jeudi une nouvelle vidéo du Lab Mobile dans « La Minute écolo » dans Bayam. Et chaque vendredi de juillet, à 17h, vous pourrez participer EN DIRECT  à un atelier animé par Sarah et Manon du Lab Mobile. 

Accédez à la version gratuite de Bayam ou abonnez-vous pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de l’appli.*

*Un accès illimité à tous les contenus et à toutes les fonctions :  chronomètre, messagerie familiale, 6 profils en simultané.  1er mois offert. Sans engagement. 

Offre spéciale été Bayam

 

 

Commentaires

Aucun commentaire