Ludocare, la start-up qui accompagne les enfants malades

8 juin 2020 · 0 commentaire

Bayam est  partenaire de Ludocare, une start-up lyonnaise qui a développé Joe et Léo, des compagnons médicaux, interactifs et ludiques. Ces petits robots aident les enfants atteints de maladies rares ou chroniques à prendre leurs traitements quotidiens. Pendant le confinement, à la demande des familles, Ludocare a créé des modules sur le lavage des mains et la kinésithérapie respiratoire.

La technologie au service des enfants malades

Depuis 2017, la start-up a développé deux robots compagnons Joe pour les enfants atteints de maladie chronique avec des traitements lourds (notamment l’asthme) et Léo pour les enfants atteints de maladie rare telle que la mucoviscidose.

Grâce à une application mobile, les compagnons sont paramétrés à distance par les parents. L’application recense les 20 000 médicaments français, tous leurs modes de prise et s’adapte aux soins spécifiques de chaque enfant.

Au moment des prises, les robots appellent les enfants : ils parlent, guident pas à pas, énoncent les médicaments et indiquent les bons gestes à faire. Ils rassurent les parents en temps réel sur le bon déroulement des prises.

Enfin, les compagnons motivent les enfants en débloquant des récompenses quotidiennes et personnalisées. Bayam est devenu partenaire de Ludocare en mettant à disposition 100 vidéos de Petit Ours Brun, Scoopy et la découverte du corps humain, Les super charades, Les illusions d’optique, Animaux trait pour trait

Permettre aux enfants atteints de mucoviscidose de faire leur kiné respiratoire

Avec la crise du coronavirus et le confinement, seuls les soins indispensables et urgents ont pu être dispensés par les kinésithérapeutes. Les enfants atteints de mucoviscidose n’ont donc plus systématiquement eu accès à leur séances de kinésithérapie respiratoire. Face à cette problématique, les familles touchées ont partagé leurs inquiétudes sur les réseaux sociaux et ont sollicité des recommandations. À leur écoute, Ludocare a élargi son champ d’application.

La start-up a ainsi développé plusieurs modules pédagogiques et ludiques pour répondre aux problématiques rencontrées par ces familles durant la crise du coronavirus. Ces animations aident les enfants et leurs parents à réaliser des exercices à la maison pour entretenir leurs capacités pulmonaires/respiratoires ainsi qu’à bien s’hydrater (une action indispensable pour liquéfier leur mucus et faciliter les exercices de kinésithérapie).

Rappeler les gestes barrières pour éviter la propagation du coronavirus

Au-delà des enfants atteints de la mucoviscidose, la start-up Ludocare se mobilise auprès de l’ensemble des publics pour éviter la propagation du virus covid-19. Elle a développé des animations
pédagogiques sur le lavage des mains.

Plus d’informations sur le site de Ludocare.

Commentaires

Aucun commentaire