La saveur des vacances d’été avec Papi et Mamie

16 juillet 2019 · 0 commentaire

L’été, nombreux sont les grand-parents qui reçoivent leurs petits-enfants chez eux ou partent avec eux en vacances. Un moment privilégié et précieux pour les uns comme pour les autres. Une belle complicité – et des fous rires – à retrouver dans l’épisode Ariol intitulé « Une nuit chez Papi et Mamie », à voir et revoir dans l’application Bayam.

Le récit de la famille

« J’aime bien aller chez Grand-Mère, j’aime bien sa maison, il y a plein de choses à regarder, et plein de choses de quand tu étais petite. » Pour Sidonie, 11 ans, comme pour tous les enfants, il est fondamental de s’inscrire dans une lignée familiale : savoir d’où on vient, qui était là avant, quels sont les liens qui unissent les membres de l’entourage. Ce savoir-là n’est pas inné, il s’acquiert peu à peu, au gré des explications des adultes. Or, les parents ont peu de temps, et pour raconter la famille, les grand-parents ont un grand rôle à jouer. Objets, albums photos, souvenirs, anecdotes… les vacances passées ensemble sont une occasion unique pour partager cette mémoire commune. Sans oublier que la maison des grands-parents est souvent le point de ralliement pour les cousins-cousines : la famille s’y construit.

Familier et rassurant

« Je reçois ma petite fille avec plaisir pendant les vacances, témoigne Claudine, 69 ans. Nous avons un jardin et un bassin de baignade, ça la change de l’appartement ! » Les lieux, les goûts, les façons de faire, de parler, les habitudes, les repas… chez les grands-parents, c’est familier et rassurant, tout en étant différent. « Quand j’arrive chez Mamie, je reconnais l’odeur de la maison, poursuit Sidonie. J’aime bien retrouver toutes les affaires, les livres qu’elle garde pour moi. » La séparation d’avec les parents en est facilitée. Pour les plus jeunes, quelle fierté : je suis parti en vacances tout seul !

Un lien différent

« Nos petits-enfants sont beaucoup plus faciles quand leurs parents ne sont pas là », témoigne Michel. « Je suis sidérée, s’étonne Stéphanie de son côté : avec mes enfants, mon père est beaucoup plus cool qu’avec quand nous étions petits ! » Les grands-parents sont allégés de la responsabilité éducative et des contraintes professionnelles qui pèsent sur les parents. Et ils ont plus de temps que pour leurs propres enfants. Résultat : certains se lancent dans des activités inédites, ou partagent leurs passions : construction d’une cabane, randonnée en vélo, jeux de société… « J’ai mis mon bloc de dessin dans ma valise, parce que je sais que je vais faire des croquis avec Mamie », se réjouit Armel, 13 ans. Les vacances sont l’occasion pour grands-parents et petits-enfants de nouer un lien d’intimité singulier, rien qu’à eux.

Anne Bideault

Bonnes vacances à tous !

Commentaires

Aucun commentaire