Vacances avec Papi et Mamie : pourquoi ce moment est-il si précieux ?

27 juillet 2022 · 1 commentaire

L’été, nombreux sont les grands-parents qui se retrouvent avec leurs petits-enfants. C’est souvent une parenthèse privilégiée, qui permet aux enfants de tisser un lien unique et de s’inscrire dans une histoire familiale. Anne Bideault, collaboratrice à Pomme d’Api parents et Popi parents, décrypte pour nous cette relation essentielle.

Le récit de la famille

“J’aime bien aller chez grand-mère, j’aime bien sa maison, il y a plein de choses à regarder, et plein de choses de quand tu étais petite.” Pour Sidonie, 11 ans, comme pour tous les enfants, il est fondamental de s’inscrire dans une lignée familiale : savoir d’où on vient, qui était là avant, quels sont les liens qui unissent les membres de l’entourage.

Le savoir sur l’histoire familiale n’est pas inné, il s’acquiert peu à peu, au gré des explications des adultes.

Or, les parents ont peu de temps, et pour raconter la famille, les grands-parents ont un grand rôle à jouer. Objets, albums photos, souvenirs, anecdotes… les vacances passées ensemble sont une occasion unique pour partager cette mémoire commune. Sans oublier que la maison des grands-parents est souvent le point de ralliement pour les cousins-cousines : la famille s’y construit.

Familier et rassurant

“Je reçois ma petite-fille avec plaisir pendant les vacances, témoigne Claudine, 69 ans. Nous avons un jardin et un bassin de baignade, ça la change de l’appartement !” Les lieux, les goûts, les façons de faire, de parler, les habitudes, les repas… chez les grands-parents, c’est familier et rassurant, tout en étant différent. “Quand j’arrive chez mamie, je reconnais l’odeur de la maison, poursuit Sidonie.

J’aime bien retrouver toutes les affaires, les livres qu’elle garde pour moi.”

La séparation d’avec les parents en est facilitée. Pour les plus jeunes, quelle fierté : je suis parti en vacances tout seul !

Lire aussi : Semaine spéciale papis et mamies : 6 histoires et activités à découvrir sur BayaM

Un lien différent

“Nos petits-enfants sont beaucoup plus faciles quand leurs parents ne sont pas là”, témoigne Michel. De son côté, Stéphanie s’étonne : “Je suis sidérée, avec mes enfants, mon père est beaucoup plus cool qu’avec nous quand nous étions petits !” Les grands-parents sont allégés de la responsabilité éducative et des contraintes professionnelles qui pèsent sur les parents.

Et ils ont plus de temps que pour leurs propres enfants. Résultat : certains se lancent dans des activités inédites, ou partagent leurs passions : construction d’une cabane, randonnée en vélo, jeux de société…

“J’ai mis mon bloc de dessin dans ma valise, parce que je sais que je vais faire des croquis avec mamie”, se réjouit Armel, 13 ans.

Les vacances sont l’occasion pour grands-parents et petits-enfants de nouer un lien d’intimité singulier, rien qu’à eux.

Anne Bideault


Vous pouvez accéder à la version gratuite de Bayam ou vous abonner pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de l’appli et d’un accès illimité aux contenus.*

*Un accès illimité à tous les contenus et à toutes les fonctions :  chronomètre, 6 profils en simultané.

offre été

Commentaires

Darras

13 août 2022

Bonjour , oui les vacances chez les grands parents c’est chouette. Je me souviens si bien des miennes encore à 67 ans bientôt ! Cependant l’adolescence et l’éducation permissive des parents qui rendent nos petits enfants dépendants de leur iPhone gâchent tout cela . Nous en sommes fort attristés mon mari et moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Découvertes
  • Jeux
  • Dessins animés
  • Activités