Découvrez les petits Yogis du mercredi

29 octobre 2020 · 1 commentaire

À l’occasion de la nouvelle émission « Les petits Yogis du mercredi », à retrouver chaque semaine dans le Bayam Show,  nous avons interrogé Gaëlle Piton et Dominique Butet, les fondatrices de ce projet.

Parlez-nous de vous. Quel est votre parcours ? Pourquoi la méditation ?

Je m’appelle Gaëlle. J’ai 39 ans et suis maman d’une petite fille de 6 ans. J’ai la chance d’avoir un parcours riche, varié et d’avoir plein de cordes à mon arc et plus d’un tour dans mon sac ! J’ai travaillé longtemps dans le secteur chorégraphique (la danse est ma grande passion) et c’est par les danseurs que je suis venue à la sophrologie.

Cela m’a passionnée et j’ai voulu me former pour accompagner notamment les enfants et les adolescents. J’interviens d’ailleurs en milieu scolaire en Seine-Saint-Denis et au sein de l’Académie de Créteil depuis plusieurs années auprès des élèves, des enseignants et de leurs parents.

Je méditais déjà depuis longtemps, dans le cadre de ma spiritualité personnelle et j’ai voulu transmettre une méditation plus laïque (on appelle cela mindfulness ou méditation de pleine conscience, de pleine présence). J’ai donc suivi une formation professionnelle certifiante dans ce sens.

Je suis l’auteure de “La méditation, c’est la vie!” aux Editions First paru en 2018, un petit guide pratique pour apprendre et continuer à méditer. Mon prochain ouvrage consacré à la sophrologie pour toute la famille sortira au printemps 2021. En 2019 j’ai eu la chance de proposer une conférence TEDx “Danser sa vie” qui donnera aussi lieu à un ouvrage (le troisième!). Je travaille également sur un album pour enfants… Autant vous dire que je ne m’ennuie pas (rires).

 

Je m’appelle Dominique, et après des études de géographie, je suis devenue enseignante et j’exerce depuis près de 30 ans, principalement en maternelle. Je suis aussi passionnée du monde himalayen : j’aime partir à la rencontre de l’humain dans le paysage en compagnie de mon compagnon-photographe Olivier et faire des interviews pour transmettre la diversité des expériences, la richesse du rapport au monde qui nourrit notre humanité commune.

J’ai rencontré la méditation au Maroc, dans une phase de ma vie où j’étais en quête de sens et surtout en souffrance, grâce à une amie : au début via une réunion hebdomadaire dans un petit groupe de méditants puis à la maison avec les CD de Christophe André. (gratitude!)

Ma pratique s’est naturellement approfondie puis orientée en direction des élèves et a donné naissance à :« La méditation pour les enfants, une initiation avec Yupsi le petit dragon » (Ed Marabout poche 2020) co-écrit avec Marie-Christine Champeaux-Cunin. Une grande joie : je suis nouvellement certifiée en « Animation de groupe basée sur la pleine conscience » par l’Université de Louvain la Neuve » et ai co-créé avec Petit BamBou un programme de pleine conscience pour les 4-7 ans. Le livre pour accompagner les parents et les enseignants dans ce programme sortira en janvier 2021 chez Marabout. Chaque jour est une invitation à découvrir et à partager !

Vous avez imaginé une nouvelle émission pour le Bayam Show « les Petits Yogis du mercredi », pourriez-vous nous en dire plus ?

Gaëlle:

Dominique et moi nous connaissons depuis longtemps et nous avons déjà eu l’occasion de travailler ensemble. C’est Petit Bambou qui a proposé à Bayam notre duo pour animer un programme à destination des enfants. La vie est formidable ! Nous allions nos compétences et nos solides expériences de terrain, complémentaires, pour proposer des pratiques simples et concrètes pour les petits… et les grands… sur une programme hebdomadaire de 10 minutes environ.

Nous sommes toutes deux passionnées de pédagogie et aimons partager notre joie au quotidien. Le programme s’en ressent je crois. Pour nous, il est important de rendre aussi les enfants et adultes autonomes avec les outils pour qu’ils puissent se sentir capables et libres de pratiquer. J’aime beaucoup le duo que nous formons et animer avec Dominique continue à nourrir ma pratique.

Dominique :

Notre grande chance à Gaëlle et moi, c’est notre rencontre. Nous avons déjà eu la chance de co-animer pour des CP à Saint Denis, notre joyeux duo fonctionne très bien.

Dans mes bagages, j’apporte mon vécu avec les enfants à l’école et le tout nouveau programme que j’ai eu la chance de co-créer avec Petit BamBou pour les 4/7 ans et Gaëlle apporte toute son expérience de sophrologue et d’instructrice en pleine conscience.

Ce sont ces expériences que nous avons voulu croiser pour les offrir aux petits yogis du mercredi : pour aller vers une meilleure connaissance de soi, les aider à grandir en joie et en paix intérieure. Quand on se connait davantage, il est plus facile d’appréhender ses émotions. Cette connaissance démarre par la conscience des mouvements du corps, la découverte des outils dont nous sommes naturellement dotés : les 5 sens, notre curiosité fondamentale, puis s’oriente vers des mouvements plus internes comme celui de la respiration ou les ressentis.

Sans oublier l’importance d’orienter son regard vers les événements agréables de sa vie, sentir la gratitude, développer sa bienveillance. Observer, reconnaître, accepter sont les mouvements qui guident les expériences proposées aux petits yogis du mercredi. Et ce n’est pas facile, cela demande de l’entraînement ! C’est pourquoi nous invitons les enfants à nous rejoindre chaque mercredi.

Lire aussiDécouvrez le Bayam Show, l’émission du mercredi dans Bayam !

Quelle est la différence entre pleine conscience et sophrologie ? Je suis sûr que des parents se posent la question !

Gaëlle :

Ce sont des pratiques très proches mais qui ont leur singularité. Toutes les deux travaillent sur le lien corps/esprit et une attention particulière au moment présent. La sophrologie se base sur la respiration, le relâchement musculaire et la visualisation. Je dirais que, dans les séances de sophrologie, l’idée est d’aller chercher la détente et les vivances (sensations du corps) et d’orienter d’abord notre regard et notre attention sur le positif, l’agréable (tout en accueillant le reste) La méditation c’est l’accueil des choses telles qu’elles sont ici et maintenant (avec un travail tout particulier sur les pensées). La méditation peut aider à entrer dans une séance de sophrologie et inversement.

Pour les enfants on privilégie ce qu’on appelle la sophrologie ludique, sous forme de jeux.

Dominique :

Je n’ai pas la chance d’avoir tes deux casquettes Gaëlle mais ta perspective m’enrichit !

Pratiquer la pleine conscience, c’est s’entraîner à être pleinement présent à ses sensations, ses émotions et ses pensées ; apprendre à les accueillir avec bienveillance et sans jugement. Aux enfants, on parle souvent d’expériences, ce qui est à la fois ludique (être explorateur, c’est motivant !) et support de curiosité, la grande qualité du yogi ! Cela peut se décliner en pratiques formelles (assis) ou informelles (quand la méditation s’invite dans la vie quotidienne et qu’on expérimente par exemple sa douche en pleine conscience en observant le contact de l’eau sur sa peau, sa chaleur..)

En quoi ces deux approches peuvent aider les plus jeunes à trouver plus de bonheur et de paix intérieure ?

Gaëlle:

Je considère cela comme des apprentissages fondamentaux pour bien grandir. Apprendre à se familiariser avec ses émotions, ouvrir son coeur, cultiver ses ressources… C’est très précieux et c’est un vrai cadeau de commencer tôt.

Dominique :

Tout à fait d’accord avec toi Gaëlle, introduire ces fondamentaux touche à une éducation globale. Cela fait écho à une citation du Dalaï-lama « En éduquant l’esprit de nos enfants, nous ne devons pas négliger d’éduquer aussi leur cœur ». Tout en gardant bien sûr à l’esprit que l’école s’inscrit dans un cadre totalement laïc et que dans ce respect, il est possible de développer des programmes accordant plus de place aux valeurs humaines, aux relations entre les individus et avec l’environnement. La pleine conscience fait partie de mouvement très large et très profond.

Sa pratique régulière permet de se connecter à sa vie, d’accueillir tout ce qui est là : ainsi, on comprend mieux le fonctionnement de son corps et de son esprit, on réagit moins fortement aux situations, on apprend plutôt à y répondre si bien qu’un espace se crée peu à peu dans lequel on se sent apaisé et plus heureux.

Enfin quels conseils pouvez-vous donner aux parents pour accompagner leurs enfants dans une pratique régulière de la méditation ?

Gaëlle :

Sans doute de faire avec eux et de ne pas les y obliger.

Parfois on veut bien faire mais les enfants ressentent comme une injonction à méditer, à se détendre…Ce qui est n’est pas aidant dans la pratique. Ne pas oublier de s’A-MU-SER aussi. Tous les méditants que je connais sont des personnes pleines de joie.

Dominique :

Pratiquer ensemble est une vraie piste, grands et petits. J’ai souvent vu des enfants venir se nicher entre les jambes de leurs parents qui méditaient assis sur leur coussin. L’adulte initie le mouvement.

Tout à l’heure, Gaëlle, tu faisais référence au côté ludique de la pratique, ça me paraît essentiel dans les propositions d’expériences aux enfants, que ce soit joyeux et ludique, tout en faisant attention à varier les positions (assis, debout, en marchant, couché) et en intégrant le plus possible le mouvement qui est un besoin naturel du jeune.

Ce qui marche bien aussi c’est de faire du lien avec la vie quotidienne : aller vers des pratiques informelles qui font sens pour les enfants (manger en pleine conscience, faire le petit curieux en notant le plus de détails …)

Il est également possible de suivre ensemble une méthode ou un programme, il en existe toute une diversité suivant l’âge des enfants. Alors n’hésitez surtout pas à vous lancer !

Lire aussiComment méditer avec ses enfants ? Les conseils de Petit Bambou

Pour retrouver Les petits yogis du mercredi :

Propos recueillis par Damien Giard

Photos : Olivier Adam, Laure Villain et DR 


Retrouvez les contenus de Petit BamBou et bien d’autres activités ludo-éducatives dans la version gratuite de Bayam ou abonnez-vous pour bénéficier de Bayam Premium.*

*Un accès illimité à tous les contenus et à toutes les fonctionnalités :  chronomètre, messagerie familiale, 6 profils en simultané. Offre sans engagement. 

Commentaires

Claire Dubois

24 novembre 2020

Supeeer je vais sensibiliser mes p’tit loulous au yoga grâce à cet article !!!!!!!!
bise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Découvertes
  • Jeux
  • Dessins animés
  • Activités