Ciné club : vos films de mars

26 février 2020 · 0 commentaire

Partagez un moment de douceur et de poésie en famille avec nos deux programmes cinéma où amitié, danse et langue des signes s’entremêlent dans un magnifique combo visuel : Les p’tits explorateurs (3-6 ans) et Le sens du toucher (7-10ans).

 

Les p’tits explorateurs

Une exploration du monde en 4 films sur les thèmes de la différence et de la tolérance.

 Prix du jury du Nom Lieu, festival Les Toiles filantes de Pessac, 2017.

Clé à molette et Jo

Spécial de Stéphane Pierra et Jerémy Clapin – 26 min. (@Folimage et Dark Prince).

Synopsis : Clé à Molette, petit robot tout venu de l’espace, découvre notre monde grâce à Jo, un enfant sourd, et à la langue des signes. Mais le robot et ses bêtises vont aussi créer des amitiés inespérées entre Jo et les enfants entendants qui l’entourent…

 

Chemin d’eau pour un poisson

Court métrage de Mercedes Marro et Xavier Romero (2017) – 8 min. (@Folimage, Thmavista et Magnet film)

Prix du Public, Pacific Coast International Short film festival, Torrance, USA 2016
Mention honorable, Cordoba Film Festival, Colombie 2016

Synopsis : Par une nuit étoilée, dans un quartier défavorisé, quelque part en Amérique Latine, Oscar dort dans sa chambre lorsqu’une bourrasque de vent soudaine le réveille. Depuis sa fenêtre, il aperçoit… un petit poisson rouge dans une flaque d’eau boueuse! Deux chats observent ce dernier, tapis dans l’ombre. Oscar tentera de sauver le poisson rouge au cours d’une aventure effrénée ponctuée de défis mystérieux, avec pour décor l’Amérique Latine de nuit, et pour toile de fond la thématique de la pénurie d’eau.

 

Le Renard minuscule

Court métrage en papier découpé d’Aline Quertain et Sylwia Szkiladz– 8 min.

Prix du meilleur court métrage d’animation européen, Festival Cinekid, Amsterdam, Pays-Bas 2016. Prix du meilleur film d’animation pour enfants, Festival Multivision de St Petersburg, Russie 2016.

Synopsis : Au milieu d’un jardin foisonnant, un tout petit renard rencontre une enfant intrépide qui fait pousser des plantes géantes ! Par un joyeux hasard, ils découvrent qu’ils peuvent faire pousser des objets, cela va donner des idées aux petits malins…

 

La cage

Court métrage de Loïc Bruyère – 6 min.

Prix des Ecoles, 31e Festival Européen du Film Court de Brest, France 2016.

Synopsis : C’est la rencontre entre un ours prisonnier de sa cage et qui ne sait pas chanter, et un petit oiseau qui ne sait pas voler, mais qui chante très bien. Chacun va s’enrichir de l’amitié de l’autre et surmonter ses handicaps.

 

Le sens du toucher

Court métrage de Jean-Charles Mbotti Malolo – 14min. (@Folimage Studio, La Fabrique Production, Nadasdy Film. Avec la participation de : Arte, CNC, Région Rhône Alpes, Région Languedoc Roussillon, Procirep/Angoa, Alcimé, Fondation Beaumarchais.

Grand prix Animatou (meilleur court métrage de la compétition internationale), Festival International du Film d’Animation de Genève, Suisse 2014 . Prix Jamel Debouze et CNC et bien d’autres.

 Synopsis : Chloé et Louis s’aiment secrètement mais ils n’arrivent pas à se l’avouer. Leurs gestes se substituent aux mots. Ils dansent, chaque parole est une chorégraphie.

Louis se décide un soir à inviter Chloé à dîner chez lui. Quand elle arrive, il se rend compte qu’elle a recueilli des chatons perdus. Il choisit de faire abstraction de son extrême allergie aux chats mais il a beaucoup de mal à se détendre.

Le dîner va alors révéler ses côtés les plus sombres. Il a horreur de sa propre rigidité et l’insouciance de Chloé va le pousser dans ses retranchements. Le rythme du ballet change, Louis complètement transformé en monstre boursouflé par l’allergie, met Chloé à la porte…

 

Bonne séance !


En avril, ne ratez pas votre prochain rendez-vous Ciné club ! Au programme un long métrage : Ariol, Ramono ton tonton fait du bio !

Commentaires

Aucun commentaire